+41 78 600 60 34 contact@solidarhumanity.org

LA MOTO update 17/01/19

La moto emblématique de l’aventure est la BMW R 1200 GS Adventure, comme son nom l’indique donc. Un équilibre parfait entre maniabilité, confort, pêche, puissance, voyage, franchissement / terrain. Évidemment, il y a les débats jamais clos avec les apôtres de machines plus légères, moins confortables mais plus faciles à emporter sur des terrains hasardeux comme le sable ou la boue, les discussions sur les motos à chaîne contre celles à cardan etc.

C’est la moto que j’avais achetée et que j’avais entièrement équipée pour le voyage d’aventure avec des suspensions renforcées et divers autres équipements de sécurité et de protection. Près d’un tiers de sa valeur avait été ainsi investie. Malheureusement celle-ci a été volée dans mon garage en 2018. Mon assureur ayant trouvé les moyens de ne rembourser que le minimum, j’ai été forcé de rechercher un modèle moins cher, moins exclusif, et je l’espère, moins attirant pour les voleurs.

J’ai donc opté en 2018 pour la nouvelle Honda Africa Twin Adventure Sports en version DCT (transmission à double embrayage). J’ai été très favorablement surpris et même impressionné par ce modèle, Honda ayant choisi de tenter de faire aussi bien avec moins, et surtout de créer un véhicule plus orienté terrain. La moto est désormais équipée pour le voyage d’aventure. Pour des raisons de sécurité je ne publierai ici que la photo commerciale du véhicule.

La Honda se distingue de la BMW par un poids légèrement inférieur, par une puissance inférieure, par une plus grande garde au sol, par une roue de 21 pouces à l’avant, par une suspension avant classique à grand débattement, le plus grand du marché, par une transmission à chaîne, et, dans le cas de mon modèle, par une boîte séquentielle avec option de passage de vitesse automatique selon plusieurs modes ou manuel en actionnant les palettes au guidon.

Je ne vais pas en faire la critique ici. La presse spécialisée s’en est déjà chargé. Ce que j’en dirai c’est que, le vol de mon véhicule d’élection m’a contraint à réexaminer mes besoins au moment où le marché offrait un véhicule correspondant exactement à ce qui pouvait m’être utile. Ceci dit le choix d’un véhicule est toujours une question de compromis. Et aucun compromis n’est parfait en toutes circonstances. Chacun opte pour le compromis qui lui semble être le plus favorable, agréable et adapté.

Jusqu’à récemment, les constructeurs surfaient majoritairement sur le mythe du tout-terrain surpuissant pouvant conquérir la planète – mythe s’adressant avant tout au bourgeois souhaitant s’évader de sa condition sans pouvoir vraiment utiliser le véhicule pour ce pourquoi il a été conçu. C’est dans la pratique, dans la véritable aventure, que l’on se rend compte qu’une moto moins puissante et plus légère est certainement le choix le plus adapté. Depuis quelques années, le marché propose des modèles allant dans ce sens, ce qui est une bonne chose. Même si je suis descendu d’un cran en passant de la BMW GS Adventure à la Honda Africa Twin, je pense qu’elle reste encore probablement trop grosse et trop lourde. Nous verrons bien si c’est ce que le terrain confirmera.top_arrow_icon